Pratique d'un sport à risques et assurance de prêt immobilier : qu'en est-il ?

Date : 11/01/2019 - Catégorie : Assurance de prêt immobilier

Cette page provient du site Lemagdelassurance.com
Vous pouvez la visualiser à cette adresse : https://www.lemagdelassurance.com/dossier-66-sport-risques-assurance-pret-immobilier.html

Pratique d'un sport à risques et assurance de prêt immobilier : qu'en est-il ?

Vous souhaitez contracter un crédit immobilier pour financer votre bien ? La banque exigera la souscription d’une assurance emprunteur. Quel est l’impact de la pratique d’un sport à risques sur cette couverture ?

Souvent, les sports dangereux sont exclus des garanties prévues par l’assurance de prêt car ils sont porteurs d’un risque trop élevé. Dans ces conditions, il peut être difficile d’assurer son emprunt. Comment trouver une assurance de prêt optimale lorsqu’on pratique un sport à risques ? Nos explications.

Quels sont les sports jugés à risques ?

Si vous pratiquez le football, le tennis ou encore le handball en tant qu’amateur, la banque n’aura aucune difficulté à vous accorder une assurance de prêt. Toutefois, si vous pratiquez un sport extrême, sa réaction sera différente.

Parmi les principaux sports à risques on trouve : l’alpinisme, la boxe, l’aviation, le parachutisme ou encore les épreuves de vitesse. Si vous pratiquez un sport extrême, vous devrez le déclarer à l’assureur afin qu’il puisse vous proposer des garanties adaptées.

Sports à risques : les conséquences sur l’assurance de prêt

Pour mesurer le risque, les assureurs s’appuient sur le nombre d’accidents qui surviennent chaque année, la gravité et le nombre de décès ou d’invalidités enregistrés. Ainsi, la compagnie d’assurance peut choisir d’exclure simplement le sport pratiqué des garanties. Cela signifie qu’en cas d’accident entraînant une invalidité, vous ne serez pas couvert par l’assurance de prêt. L’assureur peut également choisir d’assurer la pratique de ce sport à risques en contrepartie d’une surprime ou majoration de tarif.

Dans tous les cas, au moment de la souscription, il est conseillé de remplir le questionnaire de santé de manière sincère. En effet, une omission ou fausse déclaration peut entraîner la nullité de votre contrat d’assurance emprunteur. Or, sans cette assurance la banque est en droit d’exiger le remboursement de toutes les sommes dues.

Que faire si vous ne trouvez pas d’assurance couvrant votre pratique sportive ?

Il faut savoir que chaque compagnie impose ses propres conditions d’assurance. Ainsi, si vous faites face à un refus d’assurance, il n’en sera peut-être pas de même auprès des autres assureurs, d’où l’intérêt de comparer les offres. Certains assureurs sont spécialisés dans la prise en charge des emprunteurs dits à risques. Pour confronter efficacement les contrats d’assurance de prêt, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne. Après avoir complété un formulaire rapide, cet outil vous affiche la liste des meilleures offres proposées sur le marché. Il ne vous reste plus qu’à faire plusieurs demandes de devis gratuites et sans engagement.

Si après comparaison des offres, aucun assureur n’accepte de vous prendre en charge ou seulement en contrepartie d’une surprime onéreuse, sachez que vous pouvez souscrire la garantie des accidents de la vie qui permet d’être indemnisé en cas de décès ou d’invalidité. Toutefois, comme toutes les assurances, elle comporte des exclusions et des franchises. Dès lors, il est recommandé de prendre le temps de comparer les offres.

Imprimer la fiche - Fermer la fenêtre