Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les particuliers > Guide de l'assurance pour les particuliers > Peut-on refuser les assurances de sa carte bancaire pour payer moins cher ?

Peut-on refuser les assurances de sa carte bancaire pour payer moins cher ?

Peut-on refuser les assurances de sa carte bancaire pour payer moins cher ?

La carte bancaire est avant tout un moyen de paiement, mais elle comprend également plusieurs garanties destinées à protéger son titulaire et ses proches dans certaines situations de la vie. Plus la carte bancaire est d’une gamme haute, plus elle offre de formules d’assurances et d’assistances, mais plus elle est coûteuse, bien entendu. Par ces garanties, on retrouve des assurances destinées à protéger le titulaire à l’occasion de ses voyages (soins médicaux, rapatriement, etc.), en particulier à l’étranger, mais aussi des assurances neige et montagne qui couvrent le matériel de location de ski et les éventuels frais en cas d’accidents lors de cette pratique.

Si certains titulaires apprécient d’être couverts par ces protections liées à leur carte bancaire, il faut savoir que ces assurances et assistances ont bien entendu un coût. Celui-ci se répercute sur les frais de carte qui doivent être payés chaque année, chaque semestre, chaque trimestre ou chaque mois selon les banques et les contrats.

En conséquence, pour réduire le coût de la carte bancaire, est-il possible de refuser ces différentes garanties qui l’accompagnent ? Menons l’enquête.

Peut-on refuser les assurances de sa carte bancaire ?

Il existe trois catégories principales de cartes bancaires parmi les Visa et les MasterCard :

  • La Visa Classic et la MasterCard Standard : ces cartes bancaires basiques comprennent certaines assurances de base, comme l’assistance rapatriement à l’étranger, l’assurance voyage et l’assurance décès et invalidité lors des déplacements.
  • La Visa Premier et la MasterCard Gold : ces cartes bancaires haut de gamme couvrent les mêmes garanties tout en offrant des plafonds plus élevés, ainsi que l’assurance neige et montagne, la modification ou l’annulation de voyage, les retards, l’assistance juridique, etc.
  • La Visa Infinite et la MasterCard World Elite : ces cartes bancaires de luxe couvrent les mêmes garanties que les modèles haut de gamme, mais avec des plafonds supérieurs et des franchises moins onéreuses.

Il faut savoir que ces assurances sont proposées avec chaque catégorie de carte bancaire. Plus la gamme de la carte bancaire est élevée, plus elle offre de garanties et plus elle coûte cher à son titulaire.

Pour réduire ses frais de carte bancaire, il n’est pas possible de supprimer les garanties comprises avec la carte choisie. Seules les options sont modulables. Il est en revanche recommandé de choisir une carte d’une gamme inférieure, ce qui permettra à son titulaire d’économiser plusieurs dizaines d’euros par an, parfois même bien plus encore !

Quelles astuces pour payer sa carte bancaire moins cher ?

Pour faire des économies sur le coût de sa carte bancaire, il est néanmoins possible de faire certains choix qui présentent plus d’avantages et/ou qui s’avèrent moins onéreux.

  • On évite l’option débit différé : cette option est pratique puisqu’elle permet de payer ses achats immédiatement tout en n’étant débité qu’à la fin du mois suivant. Cette possibilité présente un avantage certain pour les personnes régulièrement à découvert. En revanche, elle coûte cher puisqu’elle engendre une avance de frais de la part de la banque, une sorte de mini crédit ! En conséquence, si votre compte est toujours suffisamment approvisionné et que vous opérez un suivi scrupuleux de vos dépenses, vous pouvez éviter de souscrire cette option et économiser plusieurs dizaines d’euros par an.
  • On change de gamme : nous l’avons évoqué précédemment, mais le choix d’une carte bancaire d’une gamme inférieure permet de réaliser des économies. Le titulaire se prive de certaines assurances, mais si celles-ci ne lui sont pas ou que peu profitables, autant ne pas les financer pour rien et économiser plusieurs dizaines d’euros par an.
  • On renonce à l’assurance moyen de paiement (perte/vol) : cette assurance facultative permet de protéger le titulaire en cas de perte ou de vol de sa carte bancaire et/ou de son chéquier, mais ce dernier est finalement déjà protégé par la loi dans ce cadre.
  • On compare les produits : les banques sont libres de fixer les tarifs de leur choix pour les cartes bancaires qu’elles proposent. N’hésitez pas à comparer les produits proposés et à faire jouer la concurrence si vous souhaitez négocier. Certaines banques, notamment en ligne, proposent des cartes bancaires gratuites, mais compensent parfois par d’autres frais, ce qui rend l’opération moins intéressante en fonction de votre profil bancaire. Étudiez toutes les possibilités et comparez pour opter pour la banque qui propose la carte bancaire la plus attractive !
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Qu'est-ce qu'une extension de garantie en assurance ? Qu'est-ce qu'une extension de garantie en assurance ? Lorsque vous effectuez certains achats, le commercial qui conclut la vente peut vous proposer une extension de garantie. Si bon nombre d’acheteurs la refusent d’emblée, cette protection peut...
  • Qu'est-ce qu'une franchise en assurance ? Qu'est-ce qu'une franchise en assurance ? Dans le cadre de multiples assurances du quotidien (santé, auto, animaux, habitation, etc.), une franchise est appliquée en cas de sinistre dont la responsabilité de l’assuré est reconnue ou...
  • Assurances IARD : qu'est-ce que c'est ? Explications Assurances IARD : qu'est-ce que c'est ? Explications L’assurance IARD est une famille d’assurances du quotidien destinée à couvrir les biens des particuliers et des professionnels. On y retrouve les garanties auto, habitation, multirisque pro et...
  • Qu'est-ce qu'un délai de carence en assurance ? Qu'est-ce qu'un délai de carence en assurance ? Tout assuré qui souscrit un contrat d’assurance est confronté au jargon parfois complexe du monde des assurances. Si le terme de délai de carence est généralement connu, il n’est pas...