Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les particuliers > Guide de l'assurance pour les particuliers > Mutuelle santé et assurance prévoyance : quelles différences ?

Mutuelle santé et assurance prévoyance : quelles différences ?

Mutuelle santé et assurance prévoyance : quelles différences ?

En matière de santé, la mutuelle et la prévoyance sont parfois confondues. Il faut dire que les contours de chacune ne sont pas toujours clairement identifiés. La mutuelle santé est un contrat relatif à la santé qui fait office de complément aux versements de remboursement effectués par la Sécurité sociale à la suite d’actes de soins (consultations, médicaments, hospitalisation, etc.). La prévoyance est quant à elle un contrat à visée sociale qui permet de compenser la perte de salaire engendrée par certains aléas de la vie (accident, maladie, invalidité, incapacité, décès, etc.). Pour mieux comprendre les différences entre la mutuelle santé et la prévoyance, découvrons les caractéristiques de chacune.

La mutuelle santé et ses spécificités

La mutuelle santé a pour fonction première d’intervenir en complément des remboursements effectués par la Sécurité sociale, d’où son nom de complémentaire santé. En revanche, pour en bénéficier, l’assuré doit souscrire un contrat de mutuelle santé et s’acquitter d’une cotisation mensuelle ou annuelle.

En fonction de la formule de mutuelle santé choisie, l’assuré peut bénéficier de remboursements plus ou moins avantageux qui lui permettent d’obtenir un remboursement complet ou partiel de ses dépenses en matière de santé. Bien entendu, plus les remboursements sont importants, plus les cotisations sont élevées.

Qui est concerné par la mutuelle santé ?

Toute personne est concernée par la mutuelle santé. Depuis 2016, les entreprises ont pour obligation de souscrire un contrat collectif qui permet de protéger l’ensemble de leurs salariés. Il n’est donc pas nécessaire dans ce cas de souscrire un contrat individuel et les cotisations restant à la charge du salarié sont prélevées sur son salaire, l’autre part (au moins 50 %) étant à la charge de l’employeur.

Les travailleurs indépendants peuvent souscrire la mutuelle santé de leur choix s’ils le souhaitent. Rien ne le leur impose. Néanmoins, ils peuvent bénéficier des avantages de la loi Madelin (excepté les micro-entrepreneurs) et déduire leurs cotisations de leurs revenus imposables.

Quant aux personnes aux revenus trop modestes pour souscrire une mutuelle santé individuelle, l’État propose des aides qui permettent de les accompagner dans leur couverture santé :

  • la CMU-C (Couverture maladie universelle complémentaire) qui fait office de mutuelle santé gratuite ;
  • l’ACS (Aide à l’acquisition d’une complémentaire santé) qui aide financièrement les personnes éligibles en leur permettant de diminuer le montant de leur cotisation de mutuelle santé individuelle.

Que couvre la mutuelle santé ?

La mutuelle santé a un champ de garanties très étendu puisqu’il peut tout autant compléter les frais de consultations classiques ou de médicaments de base, que contribuer à rembourser partiellement des soins qui ne sont pas du tout pris en charge par la Sécurité sociale (médecines douces, appareils auditifs, etc.).

La mutuelle santé permet de rembourser tout ou partie des frais dans plusieurs domaines de la santé :

  • les soins courants (les consultations de spécialistes et du médecin traitant, les médicaments, les analyses médicales, les bilans de santé, etc.) ;
  • les frais d’hospitalisation ;
  • les frais d’optique ;
  • les frais dentaires.

D’autres types de soins peuvent également être pris en charge en fonction de la formule souscrite, notamment les appareils auditifs, les médecines douces, les cures thermales, etc.

La prévoyance et ses spécificités

La prévoyance fonctionne plus ou moins comme une mutuelle santé, mais elle ne couvre pas les mêmes garanties puisqu’elle consiste à verser une aide financière dans le cas de certains aléas de la vie, notamment lors d’un accident ou d’une maladie. Les risques liés à la dépendance, à l’invalidité, à l’incapacité ou encore au décès sont couverts par la prévoyance.

Les indemnités versées sont calculées en fonction des revenus de l’assuré. Celui-ci peut alors percevoir une rente ou une pension. S’il vient à décéder, ses ayants droit disposent d’un capital.

Qui est concerné par la prévoyance ?

Cette protection liée à la santé, mais à visée sociale, s’adresse à tous les salariés et non-salariés qui perçoivent un salaire. Au sein des entreprises, les salariés peuvent profiter des avantages d’un contrat collectif et les travailleurs indépendants peuvent souscrire ces formules et bénéficier d’avantages fiscaux comme pour leur mutuelle santé, là encore grâce à la loi Madelin.

On distingue deux formes de prévoyance :

  • la prévoyance obligatoire dont bénéficie toute personne affiliée à la Sécurité sociale, qui comprend le versement d’indemnités journalières en cas d’arrêt de travail et d’une rente ou d’une pension en cas d’invalidité ou d’incapacité, à des montants relativement faibles ;
  • la prévoyance individuelle facultative qui complète la formule obligatoire de la Sécurité sociale et prévoit des montants plus importants.

Que couvre la prévoyance ?

La prévoyance est un contrat souscrit pour compenser les pertes de salaires à l’occasion de divers risques :

  • la maladie,
  • l’accident,
  • l’incapacité temporaire ou permanente,
  • l’invalidité partielle ou totale,
  • la dépendance,
  • le décès (de l’assuré).
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Qu'est-ce qu'une franchise en assurance ? Qu'est-ce qu'une franchise en assurance ? Dans le cadre de multiples assurances du quotidien (santé, auto, animaux, habitation, etc.), une franchise est appliquée en cas de sinistre dont la responsabilité de l’assuré est reconnue ou...
  • Qu'est-ce qu'un délai de carence en assurance ? Qu'est-ce qu'un délai de carence en assurance ? Tout assuré qui souscrit un contrat d’assurance est confronté au jargon parfois complexe du monde des assurances. Si le terme de délai de carence est généralement connu, il n’est pas...