Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les particuliers > Guide de l'assurance pour les particuliers > Qu’est-ce que la prévoyance ? Définition et explications

Qu’est-ce que la prévoyance ? Définition et explications

Qu’est-ce que la prévoyance ? Définition et explications

La prévoyance est un contrat de prestation sociale qui intervient en complément des remboursements de soins accordés par la Sécurité sociale et la mutuelle santé. Cette protection permet de protéger les assurés des aléas de la vie et de compenser la perte de leurs revenus générés par une invalidité, une incapacité de travail ou un décès, par le versement d’une rente, d’un capital ou d’indemnités journalières. En quoi consiste la prévoyance ? Quel est son rôle ? Que couvre-t-elle ? Comment choisir la bonne formule ? Nos réponses dans ce dossier.

La prévoyance : de quoi s’agit-il exactement ? Quel est son rôle ?

La prévoyance est une protection sociale qui peut être souscrite en complément d’un régime obligatoire prévu par la Sécurité sociale et qui permet de se couvrir contre les aléas de la vie en tant que particulier et/ou professionnel.

La prévoyance couvre en effet deux catégories de risques :

  • les risques qui interrompent ou arrêtent l’activité professionnelle et les revenus qui en découlent (invalidité, incapacité, dépendance, décès, etc.),
  • les frais médicaux en cas d’analyses médicales, de consultations médicales et d’hospitalisation.

La prévoyance est à différencier de la mutuelle santé qui complète les remboursements effectués par la Sécurité sociale en matière de soins. En effet, la prévoyance intervient quant à elle dans le quotidien des assurés en leur versant une aide financière.

Son rôle consiste à compenser les pertes de revenus engendrés par un assuré qui ne peut plus travailler afin de l’aider à maintenir son niveau de vie dans certaines situations.

  • En cas d’incapacité de travail temporaire ou définitive, l’assuré perçoit des indemnités journalières pendant une période maximale de trois ans afin de l’aider à conserver un revenu.
  • En cas d’invalidité, l’assuré perçoit une rente qui compense les revenus perdus.
  • En cas de décès, une rente peut être versée au conjoint survivant ou aux enfants pour financer notamment leurs études.

À noter que ces aides peuvent être versées sous forme d’indemnités journalières, de capitaux ou de rentes.

Pourquoi souscrire un contrat de prévoyance ?

Souscrire un contrat de prévoyance à titre individuel permet de se protéger des aléas de la vie et des accidents imprévisibles. Si la Sécurité sociale et la mutuelle santé permettent de prendre en charge tout ou partie des frais relatifs aux soins de santé, elles ne compensent pas les pertes de revenus engendrées par une impossibilité de travailler.

La prévoyance permet ainsi d’accompagner l’assuré et/ou ses proches dans ces difficultés par une aide financière au quotidien.

En France, rappelons que l’on distingue plusieurs niveaux de protection sociale :

  • le régime de base, géré par les différents organismes de la Sécurité sociale ;
  • le régime complémentaire obligatoire, proposé dans la plupart des entreprises, qui impose l’adhésion des collaborateurs à un organisme de prévoyance ;
  • le régime facultatif collectif, qui est souscrit par l’entreprise pour ses salariés, et qui comprend les mutuelles, les compagnies d’assurance et les organismes de prévoyance.

Quelles sont les garanties comprises dans un contrat de prévoyance ?

Un contrat de prévoyance individuel comprend plusieurs garanties. En voici les plus courantes.

  • La garantie accidents de la vie : cette garantie couvre de multiples accidents du quotidien comme les accidents domestiques, les accidents lors d’une pratique sportive ou de loisir, les accidents de la circulation, les accidents médicaux, les agressions, les attentats et les catastrophes naturelles.
  • La garantie obsèques : cette garantie permet à l’assuré de financer et d’organiser à l’avance ses obsèques afin de soulager ses proches financièrement et d’être certain de faire respecter ses dernières volontés.
  • La garantie décès : l’assuré définit un capital qui sera versé à ses proches en cas de décès ou à lui-même en cas d’invalidité absolue définitive (IAD).
  • La garantie hospitalisation : cette garantie permet à l’assuré de couvrir ses frais liés à une hospitalisation ou ceux de ses proches dans la mesure où celle-ci génère un manque à gagner. Ceci comprend le versement d’une allocation journalière.
  • La garantie dépendance : une rente peut être versée à l’assuré en cas de maladie d’Alzheimer ou de maladie de Parkinson pour l’accompagner dans ses frais de dépendance.

En quoi consiste la prévoyance professionnelle ou collective ?

La complémentaire prévoyance professionnelle est souscrite en vue de soutenir une société dans son activité dans le cas où son dirigeant serait indisponible ou décédé. Dans ce cadre, plusieurs garanties peuvent être souscrites :

  • la prévoyance professionnelle, qui prévoit le versement d’un capital aux proches du dirigeant en cas d’invalidité absolue définitive (IAD) ou de décès ;
  • la prévoyance professionnelle accident, qui comprend le versement d’une indemnité journalière en cas d’arrêt de travail résultant d’un accident ;
  • l’assurance homme-clé, qui prévoit le versement d’un capital à l’entreprise en vue de préserver l’activité de la société à la suite du décès d’un homme-clé (dirigeant, salarié aux compétences irremplaçables, etc.).

Quelle couverture choisir ?

En tant que salarié

Un salarié bénéficie de la couverture de base de la Sécurité sociale. Son employeur peut mettre en place un contrat de prévoyance collectif, mais il n’est pas obligatoire, contrairement à la mutuelle d’entreprise.

Le salarié peut donc souscrire un contrat individuel de prévoyance pour se couvrir.

En tant qu’indépendant ou travailleur non salarié (TNS)

Un indépendant bénéficie lui aussi d’un régime de prévoyance de base identique à ceux des salariés en matière de remboursement des frais médicaux. En revanche, en matière de couverture en cas d’invalidité ou de décès, les niveaux et les prestations varient grandement d’une activité à l’autre. Si certains sont couverts, d’autres ne disposent d’aucune protection. Dans ce cas, souscrire une prévoyance complémentaire s’avère avantageux.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Assurances IARD : qu'est-ce que c'est ? Explications Assurances IARD : qu'est-ce que c'est ? Explications L’assurance IARD est une famille d’assurances du quotidien destinée à couvrir les biens des particuliers et des professionnels. On y retrouve les garanties auto, habitation, multirisque pro et...
  • Qu'est-ce qu'une franchise en assurance ? Qu'est-ce qu'une franchise en assurance ? Dans le cadre de multiples assurances du quotidien (santé, auto, animaux, habitation, etc.), une franchise est appliquée en cas de sinistre dont la responsabilité de l’assuré est reconnue ou...