Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les particuliers > Guide de l'assurance pour les particuliers > Qu'est-ce qu'une extension de garantie en assurance ?

Qu'est-ce qu'une extension de garantie en assurance ?

Qu'est-ce qu'une extension de garantie en assurance ?

Lorsque vous effectuez certains achats, le commercial qui conclut la vente peut vous proposer une extension de garantie. Si bon nombre d’acheteurs la refusent d’emblée, cette protection peut présenter un intérêt dans certaines situations. L’extension de garantie n’est nullement obligatoire et reste au libre choix de l’acheteur. Elle vient compléter l’assurance constructeur qui est limitée le plus souvent à 12 ou 24 mois. Pour mieux la comprendre, découvrons ensemble ses caractéristiques.

Qu’est-ce qu’une extension de garantie en assurance ?

Lors de l’achat d’un équipement électroménager et d’autres produits du quotidien (mobilier, voiture, etc.), une extension de garantie peut être proposée par le vendeur à l’acheteur. Si ce dernier est libre de choisir de la souscrire ou non, il peut se sentir quelque peu contraint par le vendeur qui la lui présente comme une affaire indispensable. Difficile donc de formuler un choix clair alors qu’il est question de payer un supplément à l’objet déjà financé et pour une protection dont il n’est pas toujours aisé de comprendre l’utilité et les contours.

Cette extension de garantie est un contrat d’assurance qui permet à l’acheteur du produit de bénéficier d’une couverture prolongée pour son achat. D’ordinaire, la garantie constructeur est effective pour une durée de deux ans (parfois 12 mois) et automatique en cas d’achat. Elle prévoit par exemple le remplacement de pièces usées dans ce délai afin de permettre à un appareil électroménager de rester fonctionnel. Passé ce délai, toute panne ne sera plus couverte et l’utilisateur devra faire réparer l’objet à ses frais ou en acheter un autre.

L’extension de garantie permet donc de prolonger cette assurance constructeur sur une période moyenne d’un an à trois ans, pour un total maximal de couverture de l’ordre de cinq ans après achat. Rappelons que ce contrat est optionnel. Il est proposé lors de l’achat par le vendeur, mais l’acheteur dispose de son libre choix pour le souscrire ou non.

Néanmoins, il est vrai que bon nombre de vendeurs ou agents commerciaux incitent leurs clients à souscrire une extension de garantie. Il faut dire que les entreprises commerçantes sont gagnantes puisqu’elles se dégagent une marge avantageuse avec la vente de ces produits d’assurance. Toutefois, leur souscription n’est pas forcément dénuée de sens et certains clients apprécient de bénéficier d’une protection supplémentaire pour leurs achats fragiles et/ou onéreux.

Que couvre une extension de garantie ?

La protection offerte par ces extensions de garantie est variable d’un produit à l’autre et selon le contrat souscrit. Il est donc préférable de bien étudier la notice d’information afin de connaitre les conditions de garantie.

En cas de panne, l’acheteur assuré peut bénéficier de plusieurs solutions. En effet, l’extension de garantie peut prendre la forme d’une indemnisation compensatoire, elle peut prévoir les frais de réparation, le remplacement de certaines pièces, le prêt d’un autre appareil le temps de la réparation ou encore le remboursement ou le remplacement de l’objet.

Pour en bénéficier, l’acheteur assuré doit tout simplement déclarer la panne dans un délai de cinq jours à l’assureur. Ce dernier lance alors une étude de la demande et sollicite l’intervention d’un expert. Si la panne est avérée et en fonction des conditions de garantie prévues par le contrat, la prise en charge sera déclenchée.

Comment se déroule la souscription d’une extension de garantie ?

L’extension de garantie est proposée dans le cadre de certains achats exceptionnels de la vie courante (électroménager, mobilier, véhicule, matériel informatique, etc.). Si l’acheteur souhaite souscrire le contrat d’extension de garantie, il lui faut s’acquitter d’une cotisation dont le tarif est fixé par les distributeurs en toute liberté. Il est donc variable d’un vendeur à l’autre, mais il avoisine en moyenne 20 % de prix de l’achat du bien protégé.

Le souscripteur dispose d’un délai de 14 jours après achat pour renoncer à l’extension de garantie. Néanmoins, dans bon nombre de cas, cette renonciation est soumise à conditions. Il est notamment souvent imposé au souscripteur d’y renoncer à condition d’être déjà couvert par une autre assurance similaire.

Pour le résilier, l’assuré doit adresser une demande de résiliation d’extension de garantie à son assureur. La prise en compte prend effet un mois après réception et doit donner lieu à un remboursement de la cotisation au prorata de la durée déjà couverte. Si l’assuré résilie son contrat après un an d’extension de garantie, la résiliation ne donne lieu à aucun frais ni pénalité.

L’extension de garantie est-elle utile ?

La plupart des appareils achetés sont protégés par la garantie constructeur pendant un délai de deux ans après achat. L’extension de garantie est proposée pour prolonger la durée de celle-ci. L’acheteur est libre de la souscrire et peut tout à fait hésiter, notamment en raison de son coût qui avoisine 20 % du prix d’achat de l’objet.

D’ordre général, il est recommandé de souscrire une extension de garantie pour un produit de valeur dont le remplacement serait coûteux et qui s’avère indispensable. En outre, certains appareils, notamment technologiques comme les smartphones ou les équipements informatiques, sont soumis à une certaine obsolescence programmée. Beaucoup tombent en panne peu de temps après l’échéance de la garantie constructeur. Dans ce cas, l’extension de garantie est un véritable plus.

Attention toutefois, car certaines assurances du quotidien peuvent déjà couvrir les appareils protégés par une extension de garantie. Ainsi, si cette dernière présente un intérêt pour des appareils coûteux et de valeur, il est cependant toujours recommandé de vérifier au préalable qu’ils ne sont pas déjà couverts afin d’éviter la multiassurance et les frais inutiles.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Comment obtenir une attestation de responsabilité civile ? Comment obtenir une attestation de responsabilité civile ? L’attestation de responsabilité civile est une protection qui couvre l’assuré en cas de dommage envers un tiers. Plus précisément, elle protège l’assuré, ses enfants mineurs encore sous...
  • Qu'est-ce qu'une franchise en assurance ? Qu'est-ce qu'une franchise en assurance ? Dans le cadre de multiples assurances du quotidien (santé, auto, animaux, habitation, etc.), une franchise est appliquée en cas de sinistre dont la responsabilité de l’assuré est reconnue ou...