Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les particuliers > Assurance Auto : comparez pour choisir la meilleure ! > Assurance au tiers : comment ça fonctionne ?

Assurance au tiers : comment ça fonctionne ?

Assurance au tiers : comment ça fonctionne ?

En matière d’assurance auto, on entend généralement parler d’assurance tous risques et d’assurance au tiers. Si la plupart des conducteurs ont bien compris que la première est plus complète que la seconde, difficile de bien comprendre ce que couvre véritablement la formule au tiers.

Cette protection constitue la garantie minimale légale obligatoire que tout conducteur doit souscrire. Mais contre quoi le protège-t-elle ? Comment fonctionne-t-elle ? Quelle différence avec l’assurance tous risques ? Nos réponses dans ce dossier.

Qu’est-ce qu’une assurance au tiers ? Que couvre-t-elle ?

L’assurance au tiers est une assurance Responsabilité civile qui constitue la garantie minimale légale obligatoire pour tout véhicule terrestre à moteur et les remorques. Cette assurance minimale couvre les dommages corporels et matériels que le conducteur peut causer à un tiers à l’occasion d’un accident de voiture dont il est reconnu responsable. En effet, tout conducteur doit au moins être couvert pour les dommages qu’il peut provoquer aux autres, à défaut de se couvrir lui-même et de couvrir ses biens.

Pour résumer, l’assurance au tiers est destinée à prendre en charge uniquement les conséquences financières des dommages provoqués aux tiers, qu’il s’agisse de dommages corporels ou matériels, sur les personnes et les biens directement impliqués dans l’accident ou sur toute autre personne ou bien impacté par l’accident. Cette prise en charge n’est déclenchée que dans la mesure où le conducteur assuré au tiers est, bien entendu, reconnu responsable ou partiellement responsable.

En conséquence, puisque l’assurance au tiers couvre les dommages provoqués aux tiers, la prise en charge est limitée aux autres personnes concernées (dont les passagers du véhicule du conducteur) et les biens des autres. En revanche, cette garantie ne couvre pas les dommages subis par le conducteur ni par son véhicule.

Ainsi, lorsque le conducteur assuré au tiers est reconnu responsable d’un accident, il n’est pas indemnisé pour les dommages subis sur son véhicule et sa personne. Son assurance ne couvre que ceux provoqués aux autres. En revanche, s’il n’est pas responsable dudit accident, son assurance n’a pas à être sollicitée. C’est l’assurance auto du conducteur responsable qui couvrira les éventuels dommages corporels et matériels qu’il aura subis.

Quelle différence avec une assurance tous risques ?

L’assurance au tiers constitue le premier niveau d’assurance auto, le seuil minimal de protection exigé pour tout conducteur. Cette formule est généralement comparée à l’assurance tous risques qui offre une couverture plus complète et des garanties supplémentaires en vue de mieux protéger le conducteur.

L’assurance tous risques comprend des garanties plus nombreuses, comme le vol, le bris de glace, l’incendie, la grêle ou encore la garantie dommages tous accidents qui permet de couvrir le conducteur pour tout accident dont il est reconnu responsable ou non. En contrepartie, la cotisation d’assurance est nettement plus élevée que celle de la garantie au tiers.

Néanmoins, la plupart des compagnies d’assurance proposent des formules intermédiaires qui permettent de mieux protéger l’assuré sans atteindre les tarifs prévus par la couverture tous risques.

En effet, l’assuré peut souscrire une formule d’assurance au tiers et y ajouter des garanties supplémentaires, comme le bris de glace, les catastrophes naturelles, les catastrophes technologiques, le vol, l’incendie et l’attentat.

Attention toutefois, car la multiplication des options complémentaires élève le coût de la cotisation. En effet, il est finalement parfois plus intéressant financièrement de souscrire une formule tous risques.

Comment choisir une assurance auto ?

Pour choisir l’assurance auto qui lui correspond le mieux, le conducteur doit prendre en compte plusieurs critères.

Le profil du conducteur

Les jeunes conducteurs et les conducteurs dont le passif comprend plusieurs sinistres sont ceux qui auront le plus d’intérêt à souscrire une assurance au tiers ou une formule intermédiaire. En effet, leur profil de conducteur a pour conséquence d’entrainer des primes d’assurance plus élevées que pour les conducteurs disposant d’une certaine expérience et qui n’ont jamais eu d’accident. Le choix d’une assurance au tiers permet de réduire grandement le budget consacré à cette protection.

Le mode de conduite

Les habitudes de conduite du conducteur sont un autre point déterminant. Plus une assurance sera complète et couvrante, plus elle coûtera cher. Un assuré qui roule très peu au cours de l’année et dont le véhicule reste la plupart du temps dans un garage fermé peut souscrire une formule au tiers. Le véhicule étant moins exposé, le risque est moindre. Néanmoins, en cas d’accident, la facture peut être importante. Dans ce cas, il est préférable de solliciter les conseils de l’assureur.

L’environnement de conduite

Le risque est bien souvent moins élevé à la campagne que dans les grandes villes où de multiples véhicules et piétons se croisent et cohabitent en permanence. En revanche, sur les routes à grande vitesse, les accidents entrainent généralement des dommages plus importants et donc plus coûteux. Là encore, les conseils de l’assureur peuvent être bénéfiques.

La valeur et l’âge du véhicule

Un véhicule de plus de 10 ans ou dont le kilométrage est élevé ne nécessite pas une couverture tous risques. En effet, en cas d’accident, l’indemnisation versée par l’assureur sera faible puisqu’elle tient compte de la vétusté et de la valeur du véhicule. Le coût supérieur de l’assurance tous risques ne permettra donc pas de contrebalancer la faible prise en charge. En conséquence, l’assurance au tiers est généralement suffisante dans ce cas.

En revanche, à l’inverse, l’assurance tous risques est à privilégier pour une voiture récente, au kilométrage faible et davantage exposée aux risques.

 
 

Comparateur Assurance Auto
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers