Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les particuliers > Mutuelle pour Retraité et Senior : comparez pour choisir la meilleure ! > Mutuelle senior pas chère : trucs et astuces pour la trouver

Mutuelle senior pas chère : trucs et astuces pour la trouver

Mutuelle senior pas chère : trucs et astuces pour la trouver

Alors que les professionnels de santé estiment que des changements physiologiques peuvent intervenir dès l’âge de 45 ans, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) considère qu’un senior est une personne de 60 ans et plus.

Sachez-le, le vocable de « mutuelle senior » est avant tout utilisé pour désigner un contrat d’assurance santé qui répond à des besoins spécifiques. Vous n’avez donc pas à attendre l’âge de la retraite pour souscrire ce type de complémentaire santé.

Dès que vos besoins de santé évoluent ou dès que vous atteignez l’âge de 60 ans, il est intéressant de chercher une mutuelle couvrant les besoins médicaux des seniors. Attention cependant, les tarifs peuvent vous sembler élevés. Heureusement, nous vous donnons les trucs et astuces pour bénéficier d’une mutuelle senior pas chère !

Astuce numéro 1 : Définissez votre reste à vivre

C’est une astuce toute simple à laquelle on ne pense pas assez souvent. Si vous êtes déjà à la retraite, vous connaissez certainement le montant dont vous disposez pour vivre chaque mois. Si vous n’êtes pas encore à la retraite, vous pouvez obtenir une estimation en ligne de son montant dès maintenant. Vous connaitrez ainsi votre reste à vivre, une fois tous les frais récurrents déduits.

Ce reste à vivre est essentiel, puisque c’est dans cette réserve que vous pouvez puiser chaque mois pour payer votre mutuelle senior. S’il est faible et ne laisse que peu de place aux loisirs, toutes les astuces à venir vont avoir leur importance pour vous aider à bien maîtriser votre budget santé.

Astuce numéro 2 : Vérifiez si vous êtes éligible aux aides de l’État

La CMU (couverture maladie universelle) n’existe plus, mais elle a laissé place en novembre 2019 à la CSS (Complémentaire Santé Solidaire). Vous pouvez donc, selon vos revenus, bénéficier des dispositifs suivants :

  • L’obtention d’une aide pour le paiement de votre mutuelle santé senior, elle viendra directement en déduction de votre cotisation santé
  • L’obtention d’une mutuelle complète, intégralement payée par l’État, vous dispensant même de l’avance de frais

Si vos ressources des douze derniers mois ne dépassent pas 12 193 euros en solo ou 18 289 euros en couple, vérifiez votre éligibilité à la CSS en ligne.

Astuce numéro 3 : Définissez vos besoins en matière de santé

Pour faire le point sur vos besoins, vous pouvez consulter vos relevés de soins émis par l’Assurance Maladie sur les trois dernières années. Ils reprennent la totalité des frais auxquels vous avez dû faire face.

Ainsi, vous avez une idée précise de ce que vous coûtent les médicaments, les visites chez le médecin, les visites chez le dentiste ou l’ophtalmologue, les éventuelles hospitalisations, etc.

Anticipez les besoins qui vont croissants avec l’âge, notamment en ce qui concerne l’appareillage optique et auditif, mais également les besoins d’hospitalisation. Faites la moyenne des dépenses engagées les trois dernières années et ajoutez-y 30 % pour obtenir une estimation de vos besoins santé futurs.

Enfin, si vous consultez des spécialistes hors secteur conventionné, ou non remboursés par le régime général, évaluez vos dépenses annuelles. Si le budget alloué à ces professionnels de santé est faible, mieux vaut payer de votre poche qu’ajouter plusieurs centaines d’euros à votre mutuelle senior.

Astuce numéro 4 : Pensez aux offres 100 % santé ou aux offres hospitalisation

Vous avez seulement besoin d’être assuré pour les dépenses de santé essentielles ? Dirigez-vous vers les contrats les moins chers, qui couvrent les dépenses courantes, sans superflu.

Vous pouvez alors choisir, en fonction de vos besoins personnels :

  • Un contrat 100 % santé : il rembourse toutes les dépenses de santé listées par la Sécurité Sociale à hauteur d’un plafond encadré par la loi, il permet en outre de s’équiper en optique, en dentaire ou en auditif sans frais supplémentaire avec un matériel minimaliste
  • Un contrat hospitalisation senior : il ne vous offre aucun remboursement sur les soins quotidiens, mais une excellente couverture en cas d’hospitalisation, qui est de loin le poste de dépense le plus élevé auquel un senior fait face un jour ou l’autre

Quel que soit votre choix, vous trouverez de nombreuses mutuelles senior qui n’impacteront que modérément votre budget, avec des tarifs abordables de l’ordre d’une cinquantaine d’euros par mois seulement.

Astuce numéro 5 : Traquez les offres promotionnelles

Vous pouvez bénéficier d’offres promotionnelles permanentes, en adhérant en couple au même contrat par exemple. Ce type d’offre est intéressant et vous offre jusqu’à 20 % de réduction globale dès que deux contrats sont souscrits simultanément.

Vous pouvez également dénicher des offres promotionnelles ponctuelles, en adhérant au bon moment. Bien souvent, les compagnies d’assurance proposent des campagnes publicitaires à l’occasion des fêtes de fin d’année ou pour fêter leur date d’anniversaire. Vous pouvez alors obtenir de 10 à 20 % de remise la première année de souscription.

Astuce numéro 6 infaillible : comparez les offres en ligne !

Pour obtenir le meilleur rapport qualité prix, utiliser un comparateur de mutuelles senior en ligne est une solution judicieuse, sans engagement et totalement gratuite.

Une fois votre profil renseigné avec précision, le simulateur de mutuelles santé senior compare de nombreuses offres entre elles et sélectionne les meilleures. Vous avez ainsi accès à des offres spécialement étudiées pour vous et entièrement personnalisées.

Enfin, la dernière astuce à vous donner est de renouveler l’opération tous les ans, au minimum trois mois avant la date d’échéance de votre contrat actuel. En effet, rien ne vous empêche de changer d’assureur en cours de route pour trouver l’offre qui correspond le plus à vos besoins de santé du moment.

Attention cependant, à partir de 70 ans, l’adhésion à un nouveau contrat peut être soumise à conditions, comme fournir un questionnaire de santé ou encore être contraint à un délai de carence. Vérifiez bien ces points particuliers avant de vous engager !

 
 

Comparateur Mutuelle Retraité et Senior
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers