Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les particuliers > Assurance auto > Où et comment assurer sa voiture avec un malus ?

Où et comment assurer sa voiture avec un malus ?

Où et comment assurer sa voiture avec un malus ?

Sinistres, statut de jeune conducteur, conduite en état d’ivresse… Ces motifs peuvent entraîner une hausse de votre prime d’assurance auto. Comment assurer sa voiture avec un malus tout en conservant un niveau de garanties satisfaisant ?

Le bonus-malus est un système de réduction-majoration de la prime d’assurance auto visant à récompenser les bons conducteurs et à sanctionner ceux responsables d’un trop grand nombre de sinistres. En cas de malus, certaines astuces permettent d’assurer efficacement son véhicule.

Malus : quelles conséquences sur l’assurance auto ?

Le système du bonus-malus détermine en grande partie le coût de votre assurance auto. En effet, les automobilistes malussés doivent payer une prime annuelle plus élevée. L’assureur peut même résilier le contrat s’il considère qu’une personne présente un niveau de risque trop élevé. Pénalisés par leurs antécédents de conduite, certains ont des difficultés à resouscrire une assurance auto adaptée. Pourtant, cette couverture s’impose à l’ensemble des propriétaires d’un véhicule terrestre à moteur.

Les options d’assurance auto pour les conducteurs malussés

Le malus fait rapidement grimper la note de l’assurance auto. Plusieurs options s’offrent au conducteur qui souhaite changer d’assurance ou qui doit faire face à la résiliation de ses garanties. Tout d’abord, il est possible de s’orienter vers un assureur spécialisé dans la prise en charge des profils considérés comme à risques. Vous pouvez négocier une couverture au tiers selon votre budget et vos besoins, sans pour autant renoncer à l’assistance 0 km ou à la garantie conducteur.

Autre solution : contacter le Bureau central de tarification (BCT). Cet organisme contraindra un assureur à vous couvrir au tiers. Bien qu’elle soit relativement longue, cette méthode aboutit toujours. Cependant, votre contrat ne sera valable qu’un an et vous ne pourrez bénéficier que des garanties minimales légales. Pour faire valoir cette option, il vous suffit de saisir le BCT dans un délai de 15 jours après la réception du 2ème refus en mentionnant votre choix d’assurance auto, la formule et les garanties souhaitées. Il revient au BCT de fixer le montant de la prime. Ainsi, les tarifs sont souvent élevés.

Comparer pour trouver une assurance auto malus pas chère

Devant le grand nombre de conducteurs malussés, de plus en plus d’assureurs leur proposent des contrats dédiés alliant garanties de base et tarifs attractifs. Pour identifier ces compagnies d’assurance et confronter leurs offres, vous pouvez vous tourner vers un comparateur en ligne. Gratuit et sans engagement, cet outil permet d’obtenir des devis personnalisés et de choisir l’assureur qui est le mieux à même de couvrir votre voiture.

Avant de souscrire un nouveau contrat d’assurance auto, pensez à vérifier plusieurs critères : la formule (au tiers, intermédiaire, tous risques), les garanties optionnelles (assistance 0 km, garantie protection juridique…), les exclusions de garanties, les franchises d’assurance auto. Concrètement, plus vos franchises sont élevées, plus la somme restant à votre charge en cas de sinistre sera importante. N’hésitez plus, comparez les offres d’assurance auto malus en ligne pour trouver la moins chère.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur d'assurance auto

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers