Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les particuliers > Assurance Habitation > Maison ou appartement inoccupé : quelle assurance habitation choisir ?

Maison ou appartement inoccupé : quelle assurance habitation choisir ?

Maison ou appartement inoccupé : quelle assurance habitation choisir ?

Que votre logement soit inoccupé, vacant ou mis en vente, il est nécessaire de souscrire une protection adaptée. En effet, l’absence d’occupant ne signifie pas qu’il n’existe aucun risque.

Un logement vacant ou momentanément inoccupé doit être couvert par une assurance habitation car celui-ci demeure exposé à certains risques comme le vol ou l’incendie. Comment bien choisir une assurance habitation pour une maison ou un appartement inoccupé ? Explications et conseils.

Qu’est-ce qu’un logement vide ?

Avant toute chose, il est important de comprendre ce que recouvre la notion de logement vide. Selon l’INSEE, une maison ou un appartement est dit vacant dans les cas suivants :

  • Le logement est proposé à la vente ou à la location ;
  • Le logement est déjà attribué à un acheteur ou un locataire et est en attente d’occupation ;
  • Le bien est en attente de règlement de succession ;
  • Le logement est conservé par l’employeur pour un usage futur ;
  • Le bien immobilier est gardé vacant par le propriétaire.

Si les copropriétaires sont obligés de souscrire a minima une assurance responsabilité civile depuis l’entrée en vigueur de la loi Alur en 2015, ce n’est pas le cas des propriétaires. Effectivement, pour ces derniers, l’assurance habitation est facultative, que la maison ou l’appartement soit vide ou occupé. Cependant, en l’absence d’assurance, la responsabilité du propriétaire peut être engagée à diverses occasions.

Pourquoi souscrire une assurance habitation pour logement vide ?

Que votre habitation soit en vacance locative ou mise en vente, certains risques subsistent comme le dégât des eaux ou l’incendie. Si un tel risque survient, le propriétaire sera tenu d’indemniser les tiers ayant subi les dommages. Le logement est également exposé aux risques de vol et de vandalisme. Ainsi, le propriétaire a tout intérêt à souscrire une assurance habitation pour son logement vide.

Outre la sécurité qu’elle apporte au détenteur du bien immobilier, l’assurance habitation peut être déduite des revenus fonciers dans le cadre du régime réel d’imposition en location meublée ou vide.

Comment assurer sa maison ou son appartement inoccupé ?

Plusieurs cas doivent être distingués. Si votre maison demeure inoccupée pendant vos vacances, le logement sera couvert par votre propre assurance habitation. Il convient alors de vérifier que la garantie vol est bien incluse dans ce contrat. Toutefois, pour une absence supérieure à 60 jours, l’assureur peut décider de suspendre la garantie vol si celle-ci était déjà prévue par le contrat d’assurance habitation. Il peut donc être judicieux de demander une extension de garantie.

En cas de logement vide, le propriétaire, s’il est copropriétaire, devra souscrire une assurance propriétaire non occupant (PNO). Cette assurance n’est pas obligatoire pour les propriétaires de maison inoccupée mais reste vivement recommandée. En effet, elle inclut la responsabilité civile et complète les garanties de l’assurance de copropriété.

La souscription d’une assurance habitation pour maison ou appartement inoccupé est désormais facilitée grâce à la mise à disposition d’un comparateur en ligne. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence pour bénéficier de l’offre la plus attractive.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Habitation
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers