Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les professionnels > Mutuelle Santé d'Entreprise > Comment choisir une mutuelle santé d'entreprise pour une SARL ?

Comment choisir une mutuelle santé d'entreprise pour une SARL ?

Comment choisir une mutuelle santé d'entreprise pour une SARL ?

La mutuelle santé est obligatoire en entreprise depuis le 1er janvier 2016. Toutes les sociétés quelle que soit leur taille doivent s’y conformer.

Depuis le 1er janvier 2016, les chefs d’entreprises du secteur privé sont tenus de proposer une mutuelle santé à leurs salariés qui n’en disposent pas déjà. Comment bien choisir cette couverture ? Réponses et conseils.

Dirigeant de SARL : comment choisir une mutuelle santé d’entreprise ?

La santé est enjeu majeur pour assurer la continuité de votre activité professionnelle. C’est pourquoi, il est important de choisir une mutuelle santé d’entreprise adaptée à vos besoins ainsi qu’à ceux de vos salariés.

Tout d’abord, la loi précise que la mutuelle santé d’entreprise obligatoire doit comporter un panier minimal de soins. Ce contrat doit rembourser :

  • L’intégralité du ticket modérateur sur les consultations, actes et prestations remboursables par l’Assurance maladie ;
  • La totalité du forfait journalier hospitalier ;
  • Les frais dentaires à hauteur de 125 % du tarif conventionnel ;
  • Un forfait d’optique de 100 euros minimum tous les 2 ans pour une correction simple.

En tant que gérant de SARL, vous devez prendre en charge au moins 50 % du montant global de la cotisation. Rien ne vous empêche de proposer à vos salariés des garanties supérieures à celles imposées par la loi ni de financer plus de la moitié de la cotisation.

Vous avez la possibilité de souscrire votre mutuelle santé d’entreprise auprès de l’assureur de votre choix. Il peut être judicieux d’utiliser un comparateur en ligne pour faire jouer la concurrence et trouver un contrat présentant des garanties étendues au meilleur prix.

Les salariés peuvent-ils refuser d’adhérer à ce contrat ?

Si en principe, tout salarié présent ou à venir est tenu de souscrire à la mutuelle santé proposée par son entreprise, il existe des exceptions, notamment pour ceux travaillant sous contrat à durée déterminée (CDD), les salariés à temps partiel et les apprentis. Par ailleurs, les salariés bénéficiant déjà une mutuelle, y compris en tant qu’ayants droit, ne sont pas obligés d’y souscrire. Ils doivent néanmoins justifier de cette couverture par écrit.

Aucune sanction n’est actuellement prévue par les textes à l’encontre des employeurs qui n’auraient pas mis en place cette mutuelle santé d’entreprise obligatoire. Cependant, un salarié victime d’un accident sans avoir de mutuelle peut se retourner contre vous.

Comment comparer efficacement les mutuelles santé d’entreprise pour une SARL ?

La 1ère étape consiste à déterminer les soins à prendre en charge par la mutuelle santé. Il faut pour cela considérer en priorité les soins les plus fréquents comme les frais pharmaceutiques, les consultations, les soins dentaires ou d’optique.

Il faut ensuite prendre en compte le délai de carence. Il s’agit de la période pendant laquelle les dépenses de santé engagées par le bénéficiaire ne sont pas remboursées par la mutuelle. Le délai de carence varie selon les assureurs. Dans certains cas, il peut être supérieur à 3 mois.

Après avoir étudié ces deux principaux critères, il vous faut comparer les prix proposés. Le nombre de salariés adhérant à la mutuelle d’entreprise peut vous permettre de négocier son coût. Dans la plupart des cas, la mutuelle santé proposée par l’entreprise ne répond pas aux besoins de l’ensemble des salariés, les soins pour chacun étant différents. Les salariés peuvent alors souscrire une sur-complémentaire santé.

N’hésitez pas à utiliser un comparateur de mutuelles santé d’entreprise pour trouver le contrat le plus compétitif pour votre SARL.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur mutuelle d'entreprise
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers