Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les professionnels > Garantie Décennale : comparez pour choisir la meilleure ! > Comment choisir une garantie décennale en tant que jardinier paysagiste ?

Comment choisir une garantie décennale en tant que jardinier paysagiste ?

Comment choisir une garantie décennale en tant que jardinier paysagiste ?

Le jardinier paysagiste doit, comme les professionnels du bâtiment, souscrire une garantie décennale. Ce contrat couvre toutes les malfaçons sérieuses pouvant toucher le logement jusqu’à 10 années après la remise des clés.

La souscription d’une garantie décennale est une obligation légale pour tous les constructeurs. Elle a pour but de couvrir les malfaçons qui compromettent la solidité de l’ouvrage ou le rendent impropre à sa destination. Détails.

Pourquoi souscrire une assurance décennale pour jardinier paysagiste ?

Le jardinier paysagiste est chargé de mettre en valeur l’environnement et les espaces verts. Ses missions consistent à préparer les sols, à retourner la terre, à apporter des engrais, installer les pelouses, plantes arbres et arbustes. Sur les chantiers importants, il peut travailler en collaboration avec des architectes, des urbanistes et des ingénieurs.

La garantie décennale est indispensable pour le jardinier paysagiste. Cette assurance vise à réparer les dommages ou vices de construction pouvant survenir dans les 10 ans suivant la fin du chantier. Sans cette couverture, il est peu probable que vous réussissiez à décrocher un marché sur appel d’offres ou à convaincre des clients particuliers de votre sérieux.

Les dommages couverts par la garantie décennale jardinier paysagiste

L’article 1792 du Code civil précise la nature des dommages couverts par la garantie décennale. Il s’agit des dommages graves qui :

  • affectent la solidité de la construction (défaut d’étanchéité, risque d’effondrement…) ;
  • rendent le bien impropre à sa destination (isolation thermique ou acoustique défectueuse, infiltrations d’eau…) ;
  • concernent des éléments d’équipement indissociables (carrelage, installation de chauffage …).

Sont par exemple soumis à la garantie décennale : le gros œuvre, les sols, le chauffage, la construction d’une piscine, l’installation d’une clôture de jardin, les travaux d’agrandissement ou de surélévation.

Même si le métier de jardinier paysagiste consiste principalement à installer et à entretenir des aménagements extérieurs et des espaces verts, ce professionnel peut être amené à réaliser des travaux de construction entrant dans le cadre de la loi Spinetta (abri extérieur, murets…). Sa responsabilité décennale peut être engagée dès lors que des dommages suffisamment graves sont constatés.

Jardinier paysagiste : comment trouver la meilleure garantie décennale ?

Que votre entreprise soit en cours de création ou que vous ayez déjà une expérience dans la réalisation d’espaces verts, vous devez souscrire une assurance décennale adaptée. Pour cela, n’hésitez pas à confronter les offres proposées sur le marché en recourant à un comparateur en ligne gratuit et sans engagement. Après avoir rempli un formulaire, vous pourrez accéder à des devis 100 % personnalisés.

Il faut savoir que les tarifs d’une garantie décennale sont fixés en fonction de plusieurs critères :

  • Le secteur d’activité, l’effectif et le montant du chiffre d’affaires ;
  • Le nombre d’années d’expérience ;
  • Les garanties choisies.

Les prix varient également selon les assureurs. April propose par exemple une assurance décennale pour jardinier paysagiste à partir de 890 euros par an. La mise en concurrence des acteurs est le meilleur moyen de trouver une assurance alliant prix bas et garanties étendues.

 
 

Comparateur Assurance Décennale
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers