Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les particuliers > Assurance de Prêt Immobilier : comparez pour choisir la meilleure ! > Assurance prêt immo avec garantie IPT : explications, simulation

Assurance prêt immo avec garantie IPT : explications, simulation

Assurance prêt immo avec garantie IPT : explications, simulation

L’assurance de prêt immobilier ou assurance emprunteur a pour but de sécuriser le remboursement de l’emprunt.

Vous souhaitez concrétiser votre projet d’achat immobilier ou d’investissement locatif ? Pour convaincre la banque de vous accorder un financement, vous devrez souscrire une assurance emprunteur. Ce contrat comprend plusieurs garanties obligatoires et des garanties facultatives comme la garantie IPT.

A quoi sert l’assurance de prêt immobilier ?

Même si ce n’est pas une obligation légale, la souscription d’une assurance de crédit est souvent indispensable pour décrocher un prêt.

Concrètement, l’assurance emprunteur prend le relais du remboursement des échéances de prêt lorsque l’assuré n’est plus en mesure de régler ses mensualités. Il s’agit donc d’une sécurité pour ce dernier mais aussi pour la banque qui a la garantie de récupérer le capital prêté.

Le contrat d’assurance choisi doit impérativement contenir les garanties décès et perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). En cas de décès de l’emprunteur, l’assureur remboursera au prêteur le capital restant dû. Il en sera de même si l’assuré se retrouve dans un état particulièrement grave nécessitant le recours permanent à un tiers pour exercer les actes de la vie courante.

Des garanties facultatives peuvent être souscrites par l’emprunteur afin de bénéficier d’une protection renforcée : la garantie incapacité temporaire de travail (ITT), la garantie invalidité permanente totale (IPT), la garantie invalidité permanente partielle (IPP), la garantie perte d’emploi. Evidemment, plus les garanties souscrites sont nombreuses, plus le prix de l’assurance de prêt immobilier augmente.

Qu’est-ce que la garantie IPT ?

L’assureur peut être amené à constater une invalidité permanente totale si, suite à une maladie ou un accident, son client présente un taux d’invalidité égal ou supérieur à 66 %. Entre 33 et 66 %, on parle d’invalidité permanente partielle. En dessous de 33 %, aucune prise en charge n’est prévue.

Ce taux est apprécié sur la base d’un barème établi médicalement et inscrit dans les conditions générales du contrat. Plus précisément, deux critères participent à la définition du taux d’invalidité :

  • Le taux d’incapacité fonctionnelle : il est basé sur la diminution de la capacité physique ;
  • Le taux d’incapacité professionnelle : il est établi en tenant compte de l’activité exercée par l’assuré avant sa maladie ou son accident.

En souscrivant une garantie IPT, l’emprunteur s’assure que l’intégralité du capital restant dû sera prise en charge par l’assureur en cas d’incapacité physique ou mentale ou d’impossibilité de reprendre l’exercice d’une activité professionnelle.

Deux modes d’indemnisation

Deux modes d’indemnisation sont généralement prévus en cas de mise en œuvre de la garantie IPT.

Il y a d’abord le principe indemnitaire qui conditionne le versement de l’indemnisation à une perte de revenus pour l’emprunteur. Cela signifie que si le salaire de ce dernier est maintenu en totalité ou en partie par le régime obligatoire et un contrat de prévoyance, la part prise en charge par l’assureur sera réduite.

Il y a aussi le principe forfaitaire qui prévoit un remboursement de la mensualité par l’assureur en fonction de la quotité choisie, indépendamment des autres revenus perçus par l’emprunteur.

Par conséquent et pour éviter les mauvaises surprises, il est conseillé de bien vérifier le mode d’indemnisation prévu par le contrat d’assurance de crédit.

Quelles sont les exclusions de la garantie IPT ?

Les exclusions correspondent aux évènements qui ne sont pas couverts par l’assurance de prêt immobilier. Dans le cadre de la garantie IPT, les exclusions les plus fréquentes sont :

  • Une invalidité faisant suite à une maladie non mentionnée dans le questionnaire de santé : il s’agit alors d’une fausse déclaration susceptible d’entraîner la nullité du contrat ;
  • Une invalidité faisant suite à une tentative de suicide ;
  • Une invalidité faisant suite à un record ou une tentative de record ;
  • Une invalidité faisant suite à la pratique d’un sport à risques ou à l’exercice d’un métier à risques.

Pour être couvert dans ces situations, il est toujours possible de racheter certaines exclusions moyennant une majoration de tarif ou surprime.

Quel est le coût de la garantie IPT ?

Le coût de la garantie invalidité permanente totale dépend avant tout de l’âge et de l’état de santé du demandeur. Pour faire une proposition tarifaire, les compagnies d’assurance demandent à leurs futurs clients de compléter un questionnaire de santé. Il est important d’y répondre de manière sincère sans quoi l’assureur pourra refuser toute prise en charge.

A ces facteurs s’ajoutent le montant du capital emprunté et la quotité choisie lorsque le prêt est souscrit par plusieurs emprunteurs. Pour rappel, la quotité correspond au pourcentage qui permet de couvrir chacun des co-emprunteurs. La somme de ces pourcentages est nécessairement comprise entre 100 et 200 %.

Pour connaître le prix de votre assurance de prêt immo avec garantie IPT, n’hésitez pas à faire plusieurs demandes de devis en ligne. L’utilisation d’un comparateur en ligne vous aidera à faire jouer la concurrence entre les assureurs.

Quels sont les éléments à observer avant la souscription ?

Voici 4 points à vérifier avant la signature du contrat :

L’âge de fin de couverture

Il varie généralement de 65 à 70 ans selon les contrats.

Le délai de carence

Il désigne la période qui suit la souscription à l’assurance de prêt jusqu’à l’activation des garanties. Ce délai est compris entre 1 et 12 mois selon les assureurs.

Le délai de franchise

Il désigne la période entre l’apparition du sinistre et la prise en charge des mensualités par l’assureur. Ce délai peut aller jusqu’à 180 jours.

Les exclusions de garantie

Il est essentiel de connaître les risques non couverts par l’assureur afin d’envisager d’éventuels rachats d’exclusions.

Vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement personnalisé ? Un courtier peut vous aider à trouver la meilleure assurance de prêt immo avec garantie IPT. En passant par cet intermédiaire, vous gagnerez un temps précieux et pourrez réaliser d’importantes économies. De plus, solliciter ses services ne vous engage à rien ! L’autre solution consiste à comparer les offres vous-même avec l’aide d’un outil en ligne.

 
 

Comparateur Assurance de Prêt
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers