Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les particuliers > Assurance de Prêt Immobilier : comparez pour choisir la meilleure ! > Sur quels critères choisir une assurance de prêt immobilier ?

Sur quels critères choisir une assurance de prêt immobilier ?

Sur quels critères choisir une assurance de prêt immobilier ?

L’assurance de prêt est exigée par toutes les banques lors de la demande de crédit. Ce contrat les protège d’un éventuel défaut de remboursement de leur client.

Systématiquement réclamée par le prêteur, l’assurance emprunteur représente également une protection financière pour le souscripteur. Comment bien choisir ce contrat ? Quels sont les critères à prendre en compte lors de la souscription ? Réponses.

Obligation de souscrire une assurance de prêt

L’assurance de crédit n’est pas obligatoire. Toutefois, il est dans l’intérêt de l’emprunteur d’en souscrire une pour se mettre à l’abri ainsi que ses proches en cas d’imprévu. En effet, cette couverture prend en charge tout ou partie des échéances de remboursement du prêt ou du capital restant dû en cas de décès, d’invalidité, d’arrêt de travail ou de perte d’emploi. Il s’agit d’un relai indispensable pour protéger la banque mais aussi l’emprunteur et sa famille face à d’éventuels risques d’impayés.

Par conséquent, la banque ou l’organisme prêteur exige une assurance de prêt immobilier à moins que le demandeur ne soit en mesure d’offrir d’autres garanties tels que le nantissement, l’hypothèque ou la caution. Avant de s’orienter vers ces solutions, il est conseillé de bien étudier leur coût.

Peut-on souscrire une assurance différente de celle proposée par la banque ?

La loi Lagarde de 2010 autorise les emprunteurs à contracter une assurance de prêt différente de celle proposée par la banque à condition que le contrat présente un niveau de garanties équivalent. Cette opération est plus connue sous le nom de « délégation d’assurance ».

Les emprunteurs peuvent donc souscrire à l’assurance de prêt de leur choix en se tournant vers une compagnie d’assurance externe, une autre banque ou un courtier spécialisé. Si la banque prêteuse refuse la proposition faite par l’assureur, elle a l’obligation de motiver sa décision.

Les critères à observer pour trouver la meilleure assurance emprunteur

Plusieurs critères doivent être étudiés avant la souscription :

Les garanties offertes

Le décès et la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) constituent en principe les garanties de base de tout contrat d’assurance emprunteur.

Le contrat peut prévoir des garanties facultatives : la garantie incapacité temporaire de travail (ITT), la garantie invalidité permanente totale (IPT) ou partielle (IPP), la garantie perte d’emploi. Il est important de vérifier que la formule choisie correspond à vos attentes en termes de garanties proposées.

Les exclusions imposées

Les contrats d’assurance de crédit comportent des exclusions, c’est-à-dire des évènements non pris en charge par l’assureur. Celles-ci peuvent par exemple concerner les sports amateurs, les déplacements à l’étranger à titre personnel, professionnel ou humanitaire. Chaque compagnie d’assurance est libre d’imposer des exclusions spécifiques, d’où l’intérêt de bien étudier les termes du contrat.

La durée d’application des garanties

Les garanties de l’assurance de prêt immobilier peuvent couvrir l’emprunteur pendant toute la durée du prêt ou cesser à partir d’un âge déterminé (généralement entre 65 et 75 ans). De même, il est essentiel d’étudier ce qui est prévu en cas d’arrêt d’activité professionnelle totale ou temporaire.

La quotité assurée

La quotité de l’assurance emprunteur représente le niveau de protection de chaque souscripteur exprimé dans un pourcentage du montant du crédit immobilier. Elle peut varier de 1 % à 100 %. Il revient à l’emprunteur de définir sa quotité en accord avec le prêteur tout en sachant que ce dernier exigera une couverture de l’intégralité de la somme empruntée. Cela signifie que la quotité minimum totale doit être de 100 % et peut atteindre jusqu’à 200 % lorsque l’emprunt est souscrit à deux ou en couple.

Le délai de carence

Le délai de carence correspond à la période entre la signature du contrat et le début de l’indemnisation. Il varie de 1 à 12 mois selon les conditions liées au contrat.

Le délai de franchise

Le délai de franchise représente la période entre un évènement assuré par le contrat d’assurance (sinistre, perte d’emploi…) et son indemnisation. Comme le délai de carence, il varie selon les modalités contractuelles.

Tous les assureurs prévoient généralement un délai de franchise afin de vérifier les circonstances de l’évènement et d’éviter toute tentative de fraude.

Le mode d’indemnisation

Les contrats peuvent prévoir un mode d’indemnisation forfaitaire ou indemnitaire.

L’indemnisation forfaitaire implique la prise en charge d’un pourcentage de la mensualité de prêt sans référence à la perte de revenu subie suite au sinistre.

Le mode indemnitaire limite la prise en charge de la compagnie d’assurance à la perte de revenu réellement subie par l’emprunteur. Ainsi, si ce dernier perçoit une indemnité de la part de la Sécurité sociale ou d’autres prestations provenant de contrats d’assurance prévoyance, il ne sera pris en charge qu’après déduction de ces sommes.

Les plafonds de garantie

Les assureurs sont en droit de déterminer un montant maximal d’indemnisation au titre d’une ou plusieurs garanties. Le plafond peut être fixé par année ou par sinistre.

Par exemple, un contrat d’assurance de crédit peut prévoir une prise en charge de 10 000 euros par sinistre pour la garantie incapacité totale de travail.

Vous l’avez compris, de nombreux critères doivent être pris en compte avant de souscrire une assurance de prêt immobilier.

Pourquoi faire appel à un courtier spécialisé en assurance emprunteur ?

Peu d’emprunteurs y pensent pourtant, faire appel à un courtier permet de réaliser des économies conséquentes et de gagner du temps. Ce professionnel vous aidera à y voir plus clair parmi les nombreuses offres proposées sur le marché, à déjouer les pièges et à choisir une couverture optimale.

Concrètement, passer par un courtier expérimenté ne vous engage à rien puisque cet intermédiaire n’est rémunéré qu’après la signature de l’offre. Vous êtes donc libre d’accepter ou de refuser les devis d’assurance de prêt fournis par ce professionnel.

Si vous préférez confronter les offres vous-même, n’hésitez pas à recourir à un comparateur en ligne. Cet outil gratuit et sans engagement permet d’obtenir des devis 100 % personnalisés en quelques clics et sans avoir à se déplacer en agence. Pensez à faire au moins trois demandes de devis avant de faire un choix.

 
 

Comparateur Assurance Prêt Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers