Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les particuliers > Assurance de prêt immobilier > Assurance emprunteur : quels sont les risques personnels pouvant poser problèmes ?

Assurance emprunteur : quels sont les risques personnels pouvant poser problèmes ?

Assurance emprunteur : quels sont les risques personnels pouvant poser problèmes ?

Bien que non obligatoire, l’assurance de prêt est exigée par les établissements financiers dès la mise en place d’un crédit immobilier. Toutefois, les emprunteurs qui présentent un risque aggravé auront des difficultés à trouver une telle couverture.

Vous présentez un risque de santé ? Vous exercez un métier dangereux ou pratiquez un sport extrême ? Dans ce cas, il y a de fortes chances que l’assureur applique une surprime et/ou des exclusions de garanties à votre contrat. Quelles sont les solutions alternatives ?

Qu’est-ce qu’un risque aggravé ?

La souscription d’un crédit est souvent conditionnée à celle d’une assurance emprunteur. Cette couverture protège la banque et l’emprunteur en cas d’impossibilité de remboursement. Mais il arrive que certains souscripteurs ne trouvent pas d’assurance de prêt adaptée ou se voient appliquer une majoration de tarifs. C’est notamment le cas lorsqu’ils présentent un risque aggravé.

On parle généralement de risque aggravé lorsque la probabilité de voir se produire l’événement garanti (décès ou invalidité) pour une personne déterminée est statistiquement supérieure à une population de référence. Cette notion s’applique aussi bien aux risques de santé qu’aux risques professionnels ou sportifs. Le risque médical est un cas fréquent pour les personnes juste soignées d’une maladie ou exposées à un risque plus important que la moyenne en raison de leurs antécédents médicaux.

Il faut savoir que face à des candidats présentant un niveau de risques élevé, les assureurs sont en droit de refuser purement et simplement de les assurer ou d’appliquer une surprime.

S’assurer avec la Convention AERAS

La Convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) facilite l’accès à l’assurance de prêt pour les personnes atteintes ou ayant été atteintes d’une maladie grave. Ce dispositif s’adresse plus particulièrement aux emprunteurs qui ne peuvent pas souscrire une assurance aux conditions standard. Dans ce cas, leur dossier sera automatiquement étudié par un service médical spécialisé et indépendant.

La Convention AERAS comporte trois niveaux d’examen afin d’évaluer précisément le risque. Elle permet au demandeur d’obtenir une information complète si le coût de l’assurance de prêt qui lui est proposé semble élevé ou en cas de refus d’assurance.

Assurance emprunteur et risques aggravés : les solutions alternatives

Si malgré tous vos efforts, vous ne parvenez pas à trouver l’assurance emprunteur qui vous convient, pensez aux garanties alternatives. Il s’agit notamment de l’hypothèque, du cautionnement ou bien du nantissement. Ces solutions étant plus coûteuses, il est vivement conseillé de comparer attentivement les offres d’assurance avant d’y recourir. En effet, depuis l’ouverture du marché à la concurrence, les compagnies d’assurance se multiplient et certaines se spécialisent dans la prise en charge des profils à risques.

Contrairement aux idées reçues, les risques aggravés ne sont pas isolés. On dénombre aujourd’hui plus de 12 millions de personnes en France dans cette situation. La quasi-totalité de ces demandes ont reçu une proposition d’assurance couvrant a minima le risque décès. Cela prouve qu’il n’est pas impossible de s’assurer avec un risque aggravé.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulateur d'assurance de prêt immobilier

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers