Vous êtes ici : Guide de l'assurance > Assurances pour les particuliers > Assurance de Prêt Immobilier > Comment faire baisser le prix de l'assurance de prêt immobilier ?

Comment faire baisser le prix de l'assurance de prêt immobilier ?

Comment faire baisser le prix de l'assurance de prêt immobilier ?

L’assurance de prêt représente une part importante du coût total du crédit immobilier. Découvrez comment faire baisser le prix de cette couverture exigée par la banque.

Lors de la souscription d’un prêt immobilier, l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire. Cependant, les banques demandent systématiquement aux futurs acheteurs de s’assurer afin d’être protégées en cas d’impossibilité de remboursement. Il est conseillé de bien négocier cette assurance pour faire baisser le coût total du crédit immobilier.

Demander un geste commercial à la banque

Trois critères importants doivent être pris en compte lors du choix de l’assurance emprunteur : le montant total des cotisations, le taux moyen de l’assurance, le taux annuel effectif de l’assurance (TAEA). Si vous optez pour le contrat de groupe systématiquement proposé par la banque, n’hésitez pas à négocier le taux de votre crédit pour économiser.

Faire jouer la délégation d’assurance

Depuis 2010 et l’entrée en vigueur de la loi Lagarde, les emprunteurs peuvent choisir une assurance de prêt différente de celle proposée par la banque à condition que le nouveau contrat prévoit des garanties équivalentes ou supérieures. Ce texte favorise la mise en concurrence des acteurs. En effet, il autorise les futurs propriétaires à s’orienter vers des contrats moins chers et personnalisés. Contrairement aux contrats de groupe, les contrats individuels permettent de souscrire des garanties personnalisées, adaptées au profil et au budget de l’assuré.

Négocier son assurance de prêt avec la loi Hamon

Mise en place en 2014, la loi Hamon permet de changer d’assurance dans l’année suivant la souscription. Pour cela, il faut s’appuyer sur la fiche standardisée d’information (FSI) qui doit impérativement être remise par la banque pour toute demande de prêt immobilier. Ce document précise le niveau de garanties de l’assurance de prêt exigé par la banque. Pour qu’une demande de changement d’assurance soit acceptée dans le cadre de la loi Hamon, le nouveau contrat devra donc comporter des garanties au moins équivalentes.

Faire valoir son droit à la résiliation annuelle

La loi Sapin 2 permet désormais de résilier son contrat d’assurance de prêt à chaque date anniversaire. Les emprunteurs peuvent donc profiter de cette nouvelle loi pour changer d’assurance et en souscrire une moins chère et plus protectrice. Cette décision rend également effectif le droit à l’oubli. Effectivement, avec la résiliation annuelle, un emprunteur guéri peut mettre à jour sa situation et ne plus subir de surprimes liées à son nouveau contrat. Pour faire ce changement d’assurance, il suffit d’envoyer une demande de résiliation et le nouveau contrat d’assurance de prêt choisi accompagné du devis correspondant à la banque prêteuse et/ou à l’assureur. Ce courrier doit être adressé par recommandé au moins deux mois avant la date anniversaire du contrat.

Pour faire baisser le coût de votre assurance de prêt immobilier, vous pouvez également utiliser un comparateur en ligne. Après avoir complété un formulaire rapide, vous obtiendrez une liste des meilleures offres du marché. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à faire plusieurs demandes de devis en ligne gratuites et sans engagement.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur assurance prêt immobilier
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers