Assurance obsèques : comparez les meilleures offres gratuitement et sans engagement !

Prévoir ses obsèques de son vivant n’est véritablement agréable pour personne. Pourtant, cette démarche permet d’éviter bien des désagréments après un décès. Choisir de souscrire une assurance obsèques permet en effet de soulager vos proches financièrement et moralement en leur épargnant un grand nombre de frais et de démarches. En outre, vous êtes certain que vos volontés seront respectées intégralement.

Cette formule d’assurance-vie tend à se développer, mais elle reste encore méconnue et mal comprise. Voici les conseils de nos experts pour tout savoir sur l’assurance obsèques.

Comparateur d'assurance obsèques

L’assurance obsèques : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance obsèques est une forme d’assurance-vie destinée au paiement des frais des obsèques du souscripteur. Ce dernier verse une cotisation – dont la forme est susceptible de varier – après la signature de son contrat, celle-ci permettant de constituer un capital décès qui sera par la suite employé au règlement de ses frais d’obsèques.

Le souscripteur choisit de son vivant le service de pompes funèbres en charge de ses obsèques ainsi que l’organisation et le déroulé de ses funérailles, les modalités de la cérémonie et de ses suites. Il peut également en confier le choix à ses proches. Si le montant de la cotisation versée est supérieur au coût des obsèques, le capital restant sera versé aux bénéficiaires désignés par le souscripteur, dans un délai de 48 heures.

L’assurance obsèques permet aux proches du défunt de ne pas affronter les difficultés financières qu’il convient de régler dans ce cas. En effet, la famille et les amis sont confrontés à la perte d’un proche et à toute une série de démarches et de formalités administratives obligatoires. Faire son deuil n’est pas aisé dans un tel contexte, et les frais occasionnés par le décès, dont le montant est généralement important, peuvent plonger les proches dans un surplus de difficultés. Grâce à l’assurance obsèques, le coût des obsèques est pris en charge et les modalités des funérailles peuvent déjà être définies, évitant ainsi aux proches de s’en préoccuper. Des obsèques coutent en moyenne 4 000 euros en raison des nombreux frais qu’ils occasionnent, et soulager ses proches de la charge de cette somme est un choix judicieux à réaliser de son vivant. En outre, le souscripteur s’assure que ses volontés soient bien respectées.

La souscription à un contrat d’assurance obsèques étant régie par la même législation que le contrat d’assurance vie, le capital versé est exonéré de droits de succession.

Quels sont les différents types de contrats d’assurance obsèques ?

On distingue deux grandes catégories de contrats : ceux destinés au règlement de la partie financière des obsèques et ceux destinés à la prise en charge de l’organisation de la prestation.

Le contrat en capital : le financement des obsèques de l’assuré

Ce type de contrat représente près de 75 % des assurances obsèques choisies. Cette formule permet de constituer un capital qui sera utilisé pour financer les obsèques du défunt. En revanche, elle ne comprend aucune forme de prestation funéraire, celle-ci restant à la charge des proches du disparu.

Ainsi, au décès de l’assuré, le prestataire en assurances obsèques verse le capital qui a été constitué par les cotisations du souscripteur au bénéficiaire qui aura été préalablement désigné par celui-ci. Lors de la signature de son contrat, l’assuré peut décider de verser cette somme à l’un de ses proches (personne physique) ou à une société de pompes funèbres (personne morale).

Le bénéficiaire qui se voit verser cette somme a pour obligation, de par la loi du 26 juillet 2013 de séparation et de régulation des activités bancaires, de ne l’utiliser que pour le financement des obsèques de l’assuré. En revanche, si le capital est supérieur aux frais des obsèques, le bénéficiaire est libre de disposer de la somme restante selon son bon vouloir. En outre, dans ce cas, le bénéficiaire est libre d’organiser les funérailles du défunt comme il le souhaite. Si le bénéficiaire est une entreprise de pompes funèbres ou toute autre personne morale, elle se doit de verser la somme restante aux bénéficiaires de second rang qui auront été désignés par l’assuré lors de la signature de son contrat, c’est-à-dire ses proches.

Néanmoins, dans la majorité des cas, le capital versé au bénéficiaire de l’assuré ne suffit pas à couvrir l’ensemble des frais des obsèques. L’assureur se doit d’en avertir l’assuré et de le stipuler dans le contrat.

Le contrat en prestations : le financement et l’organisation des obsèques

Contrairement au précédent contrat, cette formule prend en charge à la fois le financement des obsèques et leur organisation. Ainsi, l’assuré est certain que ses volontés seront respectées après son décès. En outre, il évite à ses proches de supporter la charge de l’organisation et de l’ensemble des démarches administratives à effectuer rapidement après le décès.

Cette formule rassemble deux contrats en un : le contrat d’assurance-vie qui permet de constituer le capital destiné au financement des obsèques, et le contrat de prestation obsèques, qui permet de confier l’organisation des obsèques au prestataire en pompes funèbres désigné par l’assuré.

Lors du décès de l’assuré, le prestataire en assurance verse le capital emmagasiné à la société de pompes funèbres choisie par le souscripteur, et celle-ci se charge de réaliser la prestation funéraire telle qu’elle a été établie par l’assuré lors de la rédaction de son contrat. Un devis personnalisé a en effet été établi avec l’assuré et détaille les différentes prestations auxquelles il peut souscrire et qui devront être respectées par le prestataire en pompes funèbres :

  • Les prestations obligatoires courantes : mise en bière, cercueil, transport, etc.
  • Les prestations complémentaires optionnelles : fleurs, soins, etc.
  • Les frais avancés pour le compte de la famille : avis dans la presse, faire-part de décès, etc.

Bien évidemment, quel que soit le contrat choisi par l’assuré, celui-ci est libre de le modifier à tout moment durant sa vie, de changer de prestataire en pompes funèbres et/ou de bénéficiaire(s) et d’ajouter ou de supprimer des garanties.

Quelles sont les garanties d’une assurance obsèques ?

Souscrire un contrat d’assurance obsèques vous permet de bénéficier d’un dépôt des volontés. C’est vous qui choisissez les modalités et les détails pratiques de vos obsèques. Vous en évitez ainsi la charge à vos proches et vous limitez les risques de conflit en cas de désaccord entre les héritiers.

Vous avez en outre la possibilité de bénéficier de services et de garanties supplémentaires, auxquels vous êtes libre de souscrire lors de la signature de votre contrat ou à tout autre moment au cours de votre vie.

  • Le rapatriement de votre corps ;
  • L’organisation de vos obsèques, dans le moindre détail ;
  • L’assistance psychologique aux membres de votre famille ;
  • L’assistance administrative pour accompagner vos proches dans les démarches liées à votre décès et à vos obsèques ;
  • Le service après votre décès ;
  • La prise en charge de tout ou partie des démarches administratives ;
  • etc.

Comment souscrire à une assurance obsèques ?

Pourquoi souscrire à une assurance obsèques de son vivant ? Dans un premier temps, dites-vous que vous soulagez vos proches. La plupart des décès sont soudains et leur charge financière peut être très lourde pour certaines familles qui se voient alors plongées dans la difficulté. En outre, si vous optez pour un contrat de prestation, vous avez la certitude que vos volontés seront respectées, notamment en cas de litige au sein de votre famille ; par ailleurs, vous évitez là aussi à vos proches de supporter l’organisation de vos obsèques et la charge des démarches et formalités administratives dans cette période difficile et éprouvante.

La plupart des assurés souscrivent leur assurance obsèques vers 50 ou 60 ans. Sachez que le montant des cotisations qu’un assuré doit verser est proportionnel à son âge ; ainsi, plus vous souscrivez tard, plus vos mensualités seront élevées.

S’il est conseillé de former un capital capable de couvrir la totalité des frais d’obsèques, soit environ 3 500 euros à 4 500 euros, votre assureur doit vous informer de la possibilité que vos mensualités ne suffisent pas à assurer l’entièreté de ceux-ci. Tout souscripteur est libre d’opter pour le versement d’un petit capital (150 euros au minium en moyenne) ou d’un grand capital (jusqu’à 20 000 euros en moyenne). En effet, votre capital peut couvrir la totalité – et uniquement – de vos frais d’obsèques tels que ceux-ci ont été établis lors de votre devis, ou bien contribuer à soulager en partie vos proches financièrement, ou encore à leur laisser un capital supplémentaire dont ils seront libres de disposer après le financement de vos obsèques.

Lorsque vous optez pour une assurance obsèques, vous désignez votre ou vos bénéficiaire(s), c’est-à-dire un proche ou toute personne morale (entreprise de pompes funèbres). Vous souscrivez votre contrat d’assurance auprès d’une banque, d’une mutuelle ou d’une compagnie d’assurance de votre choix. En revanche, il vous faudra d’abord vous adresser à un prestataire funéraire pour un contrat en prestations afin d’établir vos volontés.

Vous êtes libre de choisir les modalités de versement de votre capital dans la plupart des cas : une cotisation annuelle, trimestrielle ou mensuelle.

N’hésitez plus !